TOUT VA MAL ? CLIQUE ICI. TOUT VA BIEN ? CLIQUE QUAND MÊME

Pub auto + superbowl = la formule magique pour passer un bon moment.

⇓ Et celle-ci vaut de s’y attarder ⇓

Et oui, encore une de ces belles histoires avec quelques-uns des ingrédients qui fonctionnent dans les contes d’enfants :

La réussite, l’échec douloureux suivi de la rédemption et le happy end.

Je ne peux la regarder sans un doux mélange de sourire et d’empathie pour cet être qui recherche à nouveau un sens à sa vie. On a presque envie de le prendre dans ses bras ce T-Rex …  

Personnellement, ma vie est une succession de périodes où tout me réussit, suivi d’une série de problèmes qui me font redescendre parfois violemment ; et comme le disait un grand philosophe : les problèmes, c’est comme le papier toilette, bla bla banana bla bla bla.

Peut-être que toi aussi tu connais ces périodes pas très agréables ? Qu’il t’est arrivé de confondre la lumière au bout du tunnel avec le train qui arrivait ?

Je te propose deux méthodes qui t’aideront à faire face  (en vrai surtout la seconde…).
  1. La recette à ne pas suivre (sauf si tu veux te voiler la face).

Je suis revenu récemment au Seigneur, c’était en 2010 (j’ai 43 ans donc, oui, ça ne fait PAS longtemps). Avant ça, j’avais une solution infaillible : me noyer dans le travail et les grosses sorties et surtout emmener ma meilleure amie de l’époque qui me disait tout ce que je voulais entendre et surtout pas la vérité sur ma vie. C’était le top, j’avais l’impression de vite remonter la pente.

Pourtant, plus le temps passait et plus je m’épuisais. Comme toi peut-être, je faisais toujours face à un manque, je recherchais quelque chose que je ne trouvais ni dans la reconnaissance au travail, ni dans les amis, les rencontres ou les soirées…

  1. Mais comme ce T Rex, un jour je marchais le long de la route et là,

    “j’ai eu ce sentiment magique, qui m’a rempli et a donné un nouveau sens à ma vie”.

Rien n’a changé. Je vis toujours des hauts et des bas, j’avance de victoire en défaite et certains jours sont d’une normalité sans fin…mais quoi qu’il arrive, aujourd’hui je n’avance plus seul. Dans tous ces moments-là, je sais vers qui me tourner. Je sais à qui me confier, à qui demander de l’aide. Avec qui partager mes joies comme mes peines, sans (me) mentir.

Rien n’est comparable à l’amour de Dieu.