PRIER, À QUOI ÇA SERT ?

D’après les sondages, un Français sur deux prie, au moins de temps en temps. Mais comment ? Pourquoi ? Et en fait, à quoi ça sert ?

Prier, un aveu de faiblesse ?

Beaucoup de gens pensent que prier Dieu, demander son aide ou son éclairage sur un choix à faire, serait le signe de notre faiblesse. Pas capable d’assumer ses choix tout seul, le gars ! Ou bien, pas capable de faire face comme une grande à ses difficultés, la fille ! Et si, au contraire, le vrai courage c’était de reconnaître que je suis souvent dépassé par plein de choses dans ma vie. Est-ce qu’il n’est pas normal de demander force et conseils à Celui dont je sais qu’Il est bien plus fort et sage que moi ? Personne ne devrait avoir honte de demander de l’aide. Ça ne veut pas dire que tu te croises les bras en attendant que Dieu agisse. Prier et agir, c’est le programme des courageux.

Prier, une superstition ?

On risque de se servir de la prière comme d’un porte-bonheur : si je prie avant mon exam, ça va forcément bien se passer. Si je prie pour telle personne, Dieu va la bénir et ça se verra tout de suite. Si tu pries comme ça alors tu risques d’avoir de grosses déceptions. Non parce que Dieu ne veut pas ou ne peut pas te répondre comme tu l’espères, mais parce qu’il a parfois de bonnes raisons pour agir différemment. On cite souvent l’exemple des supporters de deux équipes rivales qui prient avec ferveur pour que leur équipe l’emporte… dans ce cas il est évident que chacun ne verra pas sa prière exaucée automatiquement !

Et puis Dieu n’est pas une machine à exaucer des voeux. C’est un Père qui t’aime et est attentif à ce que tu vis et ce dont tu as besoin.

Prier, c’est parler dans le vide ?

Tu te dis peut-être carrément que tout ça suppose que quelqu’un entende, ta prière. S’il n’y a personne au bout du fil, c’est juste à soi-même qu’on parle… un peu désespérant. Sauf que Dieu l’a promis, et Il le répète plusieurs fois dans la Bible, Il veut que tu lui parles, Il entend et répond à ta prière. Ce n’est pas parce que tu n’entends pas une voix qu’Il n’a rien écouté, et qu’Il ne fera rien. Par exemple, quand le peuple d’Israël était esclave en Egypte et « soupirait après Dieu pour sa délivrance », Dieu n’a pas répondu à chacun d’entre eux  « Ok, reçu 5 sur 5, j’interviens ». Par contre c’est bien ce qu’Il a fait. Il est allé chercher Moïse, exilé dans le désert, pour être son messager auprès du Pharaon et libérer son peuple. Tu peux (re)lire l’histoire dans le livre de l’Exode, à partir du chapitre 1.

Prier, une perte de temps ?

…c’est vrai ça, si tu ne peux pas avoir la garantie du résultat, à quoi bon passer du temps à prier ?  Très franchement, ce raisonnement est souvent le mien… Du coup, j’ai toujours mieux à faire que de prier, et même quand je prie, je suis tentée de m’interrompre pour faire autre chose de plus « productif »…. Le bénéfice que tu trouves dans la prière n’est pas limité à la « réponse » directe à ta demande  « oui, tu réussiras l’épreuve du permis de conduire à temps pour partir en vacances ».

Alors à quoi ça sert de prier ?

D’abord Dieu aime que tu lui parles et Il le veut. Si tu racontes tes problèmes, tes joies et tes désirs à Dieu, tu ouvres ton cœur pour qu’Il le guérisse, l’encourage, et qu’Il y fasse grandir les qualités qui te font ressembler de plus en plus à Christ.. En même temps, Dieu à travers ses réponses montre qui Il est. Il est puissant, bon, plein de grâce et de justice. Ses pensées dépassent ce que nous pouvons comprendre. Elles sont parfaites et dignes de confiance.

Par la prière, j’apprends à regarder ma vie et le monde avec les yeux de Dieu. Cela remet plein de choses à leur place.

Alors, convaincu(e) ?

 

Isaline Bard