JE T’AIME, MOI NON PLUS !

Tu le croises tous les jours ; tu le trouves même super sympa mais ça te saoule de passer du temps avec lui ; tu as essayé de l’aimer. Tu ne parles pas du grand amour mais de simplement l’apprécier.

Oui, tu as essayé de l’aimer mais tu n’y es pas arrivé !


Peut-être que tu fais beaucoup d’efforts mais ce n’est pas super efficace !

Ce n’est pas grave, on ne peut pas aimer tout le monde. C’est bien un truc de chrétien d’aimer son prochain. D’ailleurs, je n’ai jamais vraiment compris qui était mon prochain ! Si c’est tout le monde, c’est impossible ! Cela doit être les personnes avec qui j’ai des atomes crochus. Déjà avec eux, c’est compliqué…

Si je fais des efforts je vais pouvoir passer par-dessus les crasses ou ce qui m’énerve chez lui ou elle. C’est déjà pas mal si je le tolère. Je vais faire mon Suisse, je vais être neutre. Une sorte de zone sans sentiment.

Dans la Bible, je peux lire que je dois aimer mes ennemis (si tu veux des preuves, lis le premier livre du Nouveau Testament, Math 5 : 44).

Rien que pour ça, je trouve que la Bible est un beau livre mais impossible à appliquer. Aimer mes ennemis, un mythe ! J’ai déjà du mal à aimer ceux qui ne le sont pas !

Comment je peux me forcer à aimer une personne ?

La question essentielle. Celle qui va conditionner ta relation aux autres et sur laquelle j’aimerais que tu te poses et réfléchisses.

C’est quoi l’amour ?  

Beaucoup de gens pensent que c’est un sentiment, un état d’esprit. Certains pensent que c’est un truc hormonal ou chimique dirigé par mon cerveau. Si je regarde comment je fonctionne, alors je peux dire que j’aime ou je n’aime pas. Je ne contrôle pas.

Comment ça se fait que Jésus me demande d’aimer quelqu’un comme si c’était quelque chose que je peux contrôler ?

En fait, l’amour dont parle Jésus n’est pas un sentiment. C’est UNE ACTION comme toutes les autres choses que Jésus nous dit de faire.

Il y a des versets de la Bible qu’on cite à tous les mariages : « L’amour est patient, il est plein de bonté ; l’amour n’est pas envieux ; l’amour ne se vante pas, il ne s’enfle pas d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il ne soupçonne pas le mal, il ne se réjouit pas de l’injustice mais il se réjouit avec la vérité, il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. » Tu crois que c’est naturel ça ?

En fait, aimer quelqu’un c’est faire cela.  

C’est ne pas se vanter ou rabaisser la personne. C’est être bien avec les gens, ne pas être jaloux. Si tu fais cela, alors tu les aimes et ce que tes sentiments te disent ne prouve rien.

En fait, c’est quelque chose que tu peux faire.

Tu n’as pas besoin d’attendre d’avoir des sentiments ou de ressentir que tu aimes les gens avant de te forcer à être cool avec les autres. C’est le contraire ! C’est ce que je décide de faire parce que je veux aimer les autres qui est une preuve que je les aime réellement !

C’est sûr que la dimension absolue de tout croire ou tout supporter peut me sembler inatteignable ! Ne baisse pas les bras, essaye de ne pas confondre “FAIRE” avec “RESSENTIR”. Rappelle-toi comment Dieu t’aime, ça t’aidera à aimer les autres. Demande-lui de t’aider, Il te donnera les forces de le faire.

Quels que soient tes sentiments, tu peux aimer chaque personne que tu connais comme Jésus l’a fait. Dieu définit l’amour par des actions et non par des ressentis.

Je ne sais pas pour toi, mais moi, ça me soulage !