IL N’EXISTE QU’UN SEUL BON VOTE !

Nous sommes en période électorale et nous ne sommes pas près de l’oublier !


Tu allumes la télé et ça déborde d’images de meeting, de plateaux analysant chaque phrase prononcée. Tu vas sur les réseaux sociaux et ça dégouline d’avis sur les candidats présents pour le second tour !

Mais là où c’est compliqué c’est sur les blogs, sites et pages perso (que de nom d’ailleurs) des réseaux sociaux dans la sphère chrétienne qui, souvent, agressent chaque lecteur sur les élections présidentielles.

Et voilà un article pro Macron expliquant par le menu combien le vote Front National est contraire aux valeurs chrétiennes. Et un autre pro Le Pen qui t’explique comment le mouvement En Marche va continuer à démonter les valeurs de la famille, l’éthique, et la morale.


Dans le meilleur des cas on va t’expliquer que pour un chrétien, le seul vote possible c’est le bulletin blanc.


Ce qui est gênant, ce n’est pas tant d’avoir un avis sur la question mais c’est la manière de le porter, de l’imposer aux autres, en culpabilisant avec des phrases assassines, des présages funestes et des rappels aux pages les plus sombres de l’histoire humaine.

« Ce qui me met en colère »,

c’est l’énergie et la passion que nous mettons dans ce combat. Je vois déjà le procès en sorcellerie qui va être fait à ces quelques mots.

Entendons-nous bien, ce n’est pas un message de laxisme sur notre responsabilité face au fait de voter et ce pour quoi nous votons. Ce n’est pas un message pour rester au lit le 07 mai (qui est au passage un dimanche !).

Mais franchement, de quoi parle-t-on ? Du plan de Dieu !

Il me vient en tête un passage de la Bible :

« Cette puissance (celle de Dieu), il l’a déployée en Christ quand il l’a ressuscité et l’a fait asseoir à sa droite dans les lieux célestes, au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute souveraineté et de tout nom qui peut être nommé, non seulement dans le monde présent, mais encore dans le monde à venir. Il a mis tout sous ses pieds et il l’a donné pour chef suprême à l’Eglise qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous » Ephésiens 1 : 20-22.

Dieu a son plan, mais que cela ne te freine pas pour faire ce que tu as à faire. Tu veux aller voter ? Fais-le. Tu ne veux pas voter ? Ne vote pas.


Le plus important c’est d’être en parfaite cohérence avec ce que l’on croit, que l’on expérimente, et que l’on décide.


Tu peux consacrer ton temps à déverser des informations foireuses sur les candidats, à jouer, à provoquer (purée c’est tentant ça, ça s’enflamme vite !), à manipuler un peu la conscience des autres.

Tu peux aussi apprécier le sujet des migrants chez l’un, puis celui de l’emploi chez l’autre, sans pour autant donner l’impression que tu appartiens à un parti en particulier.


Sérieux, ton identité ne dépasse pas ce semblant d’appartenance ?


Si tu as choisi de suivre Jésus, alors ne te limite pas à te définir plus de gauche ou de droite… Tu n’as pas besoin de déguisement pour te sentir exister, tu es juste VIVANT !

Si tu lèves un peu la tête, mets un coup de drone pour prendre un peu de recul. Tu t’aperçois vite que la politique est un petit sujet, comparé à ceux de l’éternité et de la relation avec Dieu. Tu peux vite te tromper de combat et te faire manipuler par “le débat”.

Un conseil :

n’utilise pas tes meilleures armes et ton énergie de guerrier pour des sujets qui n’ont pas vraiment d’impact dans le cœur des hommes. Même Jésus, qui a parlé des choses les plus profondes, a peu évoqué la politique !

Celui qui est au-dessus de la politique, de l’organisation d’un pays, des sujets d’éthique… bref de toutes choses, c’est JÉSUS.

Et cela n’a pas vraiment de lien avec le roi, le président, ou le despote qui gère le pays.

Mère Teresa n’a pas attendu d’être dans un pays gouverné par quelqu’un de cool pour se consacrer aux enfants défavorisés.

Pendant les pires atrocités communistes, des milliers de Chinois ont rencontré Dieu, et cela continue aujourd’hui.

Kevin, qui vit dans un pays ultra laïque, prend sur ses soirées pour aller apporter du réconfort aux SDF avec ses potes de l’église.


Tu te sens concerné par ton pays, et tu veux faire le meilleur, vote aux présidentielles ce que tu crois profondément bon !


Mais LE SEUL BON VOTE qui vaille vraiment :

♥ C’est de choisir comme président de ta vie celui qui peut réellement lui donner du sens.

C’est l’engagement d’aimer comme un dingue tous ceux qui t’entourent.

 

Et tout ça, c’est pas à bulletin secret bien planqué dans un isoloir. Partage cette façon de VIVRE en mode RADICAL !

 

Cédric et Damien