ATTRAPE-MOI SI TU PEUX !

Je vis ma vie comme je l’entends.

Je décide de ce qui est bien ou ne l’est pas. Ok, tout n’est pas si simple, parfois je subis les choix des autres, je ne suis pas toujours maître de tout mais globalement je regarde droit devant et j’avance.

Cela a plusieurs vertus.

Je reste focalisé sur mes objectifs (les prochaines vacances,  la prochaine soirée, un dossier à boucler, etc.). Je vois ce qui se passe autour mais je n’ai pas le temps de m’y attarder et SURTOUT, je ne regarde pas derrière. Pas de regrets.

Parfois, malgré tout, je perçois quelques appels, des messages plus ou moins directs.

Un peu comme dans le train, quand le paysage défile et que l’œil accroche un détail, un panneau, une maison, une scène. Une fois, deux fois, trois fois… mais je continue à foncer droit devant.

Pourtant, autour de moi, dans mon dos, tout se met en place :

Des petits signes, des clins d’œil, je perçois un appel de plus en plus fort. « Arrête-toi un instant et retourne-toi ». « Non, laisse-moi avancer, ne me ralentis pas ». Alors ce sont des personnes autour de moi qui entrent dans la danse, qui apportent des changements, qui deviennent des porte-voix.

En effet, si Dieu nous parle directement, il fait bien souvent appel à celles et ceux qui nous entourent pour nous ouvrir les yeux. Jusqu’à l’évidence.

Je regardais droit devant et j’avançais.

Alors que j’étais aveugle à tout ce et à tous ceux qui m’entourai(en)t mais un jour de septembre, je me suis arrêté, j’ai écouté, j’ai regardé. J’ai répondu à ses appels et j’ai accepté Jésus, simplement. Je lui ai confié ma vie et un nouveau monde s’est ouvert à moi. Plus accueillant. Plus beau. Plus sécurisant. Plus ouvert. Je peux regarder autour, en arrière, devant et sans plus aucune crainte, plus aucun regret.

On peut passer sa vie à regarder du mauvais côté mais quand Il décide de se montrer, on ne peut pas le rater. On peut juste choisir de ne pas le voir. C’est le libre choix.

 

« Ainsi la foi vient de ce qu’on entend et ce qu’on entend vient de la parole de Dieu ».

« Je me suis laissé trouver par ceux qui ne me cherchaient pas, je me suis révélé à ceux qui ne me demandaient rien ».

Romains 10 : 17 ;20